Sénégal: dans l’univers d’Afia, une petite radio communautaire

A Dakar, dans le cadre de la formation Mondoblog, j’ai voulu visiter une radio. Pas une radio aux accents économiques avec de nombreuses publicités à l’appui. Non, je voulais visiter une radio au but social exclusif. Une radio en qui la population pouvait s’identifier. Un instrument de conseil, de sensibilisation et d’aide au peuple. C’était d’une radio communautaire que je voulais. Au Cameroun, lorsque je vais en vacances dans mon village dans l’Ouest, je suis si accrochée à la radio Midumba, une radio qui distille des programmes agricoles à sa population majoritairement constituée de cultivateurs. Des conseils aux femmes et dont l’antenne n’est pas pour «une catégorie de personnes». Elle est surtout différente des radios que j’écoute à Douala et dont les programmes sont choisi par but économique. A Dakar, capitale sénégalaise, j’ai appris qu’il y avait 6 radios comme Midumba. J’ai  décidé d’en visiter une, la petite radio communautaire Afia, qui signifie « paix et épanouissement », la 93.O FM.

Afia, une radio communautaire -By Josiane Kouagheu

Afia, une radio communautaire -By Josiane Kouagheu

Dans l’univers d’Afia

Accompagnée de Mapote, mon guide sénégalais par excellence, la Guadeloupéenne Mylène Colmar et l’homme du Mali, Michel Thera, mon binôme, j’ai débarqué dans l’univers d’Afia, une radio communautaire crée en 2003. Elle a été initiée par un groupement de femmes réunies autour d’une mutuelle d’épargne et de crédit qui se sont fédérées grâce à l’aide de l’ONG, Enda Graf Sahel. Située en plein cœur du quartier Grand-Yoff, l’un des plus pauvres de Dakar, la radio Afia occupe le deuxième niveau d’un immeuble à deux étages. Une situation géographique conforme à la population, je me suis dit. Car, la radio Afia a pour but d’informer, de sensibiliser, de promouvoir, de mobiliser et d’éduquer les habitants. Pour le faire, elle noue des partenariats avec la commune et la mairie de Grand-Yoff. Leurs messages et activités sont divulgués à la population via la radio.  Avec pour mission de service public, Afia n’a pas de publicité. Elle travaille plutôt en étroite collaboration avec des Ong. Les 15 émissions de la radio sont d’ailleurs essentiellement des programmes consacrés aux femmes, aux artisans et aux handicapés. Ils sont interactifs pour la plupart.

Les émissions les plus célèbres d’Afia

L’émission la plus célèbre, celle qui draine le plus d’appels des auditeurs est : «Voyance en direct ». Un programme qui donne la possibilité aux auditeurs d’appeler les deux «marabouts» (voyants) du plateau, Abdalah et Mara, pour exposer leur problème et trouver des solutions. «Dialogue social », qui occupe la tranche d’antenne 16h-17h30 est un programme de débat. Il permet aux journalistes, hommes et femmes de débattre des faits sociaux qui nuisent à l’épanouissement de la population. Chaque émission a son club d’auditeurs dans des quartiers de Dakar.  Les émissions sont diffusés en français, anglais, wolof, sérère…

Entretien avec la directrice d’Afia, Penda Ngame Sougou

 Lors des inondations qui ont frappé le Sénégal en septembre 2012, la radio Afia perd son antenne qui lui permet d’émettre à travers la ville. Penda Ngame Sougou, la directrice de la radio, ne baisse pas les bras. Elle mobilise des partenaires, fait passer des messages et obtient en fin de compte, l’antenne. Une ténacité qui force le respect de ses collaborateurs. Pourtant,  la jeune femme n’a pas voulu occuper ce poste de directrice au départ.
«Avant le décès du directeur en 2011, j’étais chargé des programmes à la radio. A sa mort, on m’a proposé de le remplacer. Je ne voulais pas. J’ai même proposé quelqu’un d’autre, mais ils n’ont pas voulu», se souvient Penda Ngame Sougou. Aujourd’hui, elle s’y plaît dans le rôle, même si le défi est immense pour la gestion d’une telle radio.

Un des prix glané par Afia- By Josiane Kouagheu

Un des prix glané par Afia- By Josiane Kouagheu

Une radio inondée de prix…

Et comme dirait quelqu’un, le travail paye. Et Afia glane des prix ! Le dernier en date remonte au 9 février 2013 où elle gagnait le prix du citoyen modèle, délivré par l’Association des jeunes cadres d’entreprises et intellectuels sénégalais. En 2007, la radio a été lauréate au Mali lors du festival des ondes et de la liberté. Notamment, dans le rôle d’une radio communautaire dans la lutte contre le Sida. En dehors de ces prix, la radio Afia a 6 diplômes d’honneur délivrés par les Associations sportive et culturelle (ASC). Des diplômes qui récompensent son travail d’écoute de la population.

Fiche de renseignements radio Afia :

Radio Afia FM – Sénégal

Fréquence Emplacement :93.0 MHz

Année de création: 2003

Situation géographique:  quartier Grand-Yoff

 Budget: 30 millions de F.Cfa

 Membres:

-18 membres permanents à Afia

-38 collaborateurs

Nombre d’émissions: 15

Nombre d’appels par mois:  100 000

Courriel:  radioafiafm@yahoo.fr

The following two tabs change content below.
josianekouagheu
Cet espace est une tribune pour moi; de montrer ce qui se passe dans mon pays, ma ville et mon quartier. A bord de mon blog, je parle de ce qui me tient à cœur, de ce qui ne va pas dans mon pays et surtout de ce qu'il faut faire....

6 Des réflexions sur “Sénégal: dans l’univers d’Afia, une petite radio communautaire

  1. J’ai été impressionnée par mon passage dans cette radio et par les propos fort intéressants de cette directrice. Afia est une petite radio, mais qui a tout d’une grande ! Merci pour ce billet qui me rappelle tant de bons souvenirs.

  2. Merci Josiane pour m’avoir fait prendre connaissance de cette radio
    Comme on le dit: « aux âmes bien nées, la valeur n’attend pas le nombre des années ». Souvent les structures de petites de tailles font d’énormes boulot comparativement aux grandes structures! J’espère la visiter à mon retour prochain à Dakar en Mai!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*