Envoies-moi une lettre, pas un Sms

Article : Envoies-moi une lettre, pas un Sms
5 juin 2013

Envoies-moi une lettre, pas un Sms

Selon le site internet Langue française en danger, les lettres par voie postale ne pèsent plus que 5% du nombre de l’expression écrite en France. Quand je lisais ces statistiques, je me posais de nombreuses questions. J’essayais en vain de comprendre pourquoi écrire une petite lettre à un proche était devenu si difficile de nos jours. Je me moquais même à la limite de ces « incapables » sans savoir que j’allais en devenir une. Et je le suis aujourd’hui. Depuis quatre jours exactement !

1pen

Je dois écrire une lettre à ma grand-mère vivant au village, à l’ouest Cameroun. Avant, je l’appelais au téléphone et on parlait de tout et de rien. Mamy me parlait de ses champs, des rats qui rongeaient ses récoltes, de la voisine qui volait ses poussins, des pluies qui tardaient à arriver… Elle me communiquait surtout cet amour dont j’avais tant besoin. Mais, depuis quatre jours, un verdict médical a tout chamboulé: Mamy souffre de surdité. Quoi ! Vous ne comprenez pas ? C’est pourtant simple. Je ne pourrais plus jamais l’appeler au téléphone tout simplement parce qu’elle n’entendra plus rien. Nos conversations téléphoniques régulières sont donc finies. Le docteur explique que c’est dû à son âge avancé. « Cela pouvait arriver à tout moment », a-t-il tenté de me consoler au téléphone. Voilà la réalité ! Je n’ai pas voulu m’apitoyer sur mon sort. Il me faut coûte que coûte rester en contact avec elle. Pour cela, j’ai décidé de lui écrire une lettre. Enfin, des lettres, et ce de manière régulière.

La tentation du SMS

J’ai d’abord pensé à lui envoyer un SMS par téléphone. Comme cela aurait été plus facile pour moi. Le problème, c’est qu’elle ne sait pas lire. Et puis, même si mes cousines peuvent lire à sa place, qu’est-ce que j’écrirai en si peu de caractères ? Surement quelque chose comme :

Bjr Mamy. Tu sais bien ke g t’m bcp. g work dur o school tu sais. g s8 si triste du fait ke tu sw malade. g prie chake jr pr ke Dieu te doe longue vie. Ta ptite fille Josiane ki t’m. g te doe 1 gros bizu…

Non ! Je vois d’ici leurs sourires moqueurs. Enfin une petite revanche sur cette petite « bimbêche » de Josiane ! « Mamy est ce que tu sais que Josiane ne sait pas écrire ? Je ne lis même pas ce qu’elle a dit dans le message. Moi-même qui suis en classe de troisième, j’écris mille fois mieux qu’elle », dira certainement l’une de mes cousines, l’air satisfait. Et je deviendrai ainsi la risée de ma famille. Mamy se dira peut être que je n’ai pas voulu l’écrire ou alors que je suis une « moins que rien ».  Non ! Je préfère lui écrire une lettre. J’aurai ainsi assez d’espaces pour lui parler de tout, pour converser en quelque sorte avec elle comme avant.

Comment écrire une lettre ?

Seulement, cela fait plus de 10 ans que je n’ai pas écrit une lettre. Je ne sais plus comment on commence, ni comment on achève une missive. J’ai écris une première, une deuxième, une troisième, une quatrième lettre. Je les ai toutes froissées et jetées. Elles me semblaient n’avoir ni tête ni queue.

J’ai demandé de l’aide auprès de mes amies. Et là, surprise : « Je suis désolée Josiane. Je n’ai jamais écrit une lettre de ma vie », « Une lettre ? Mais envoie un SMS Josie, c’est plus facile », « Il y a le téléphone, appelle ma chère »J’ai été stupéfaite par ces réactions.

Auprès des garçons, c’était pire :

« Une lettre ? Même la drague ne se fait plus ainsi, ça c’était au temps des grands-parents. Il faut évoluer avec le monde. Le téléphone et internet ont tout changé », « Les lettres sont démodées. Pourquoi tu aimes toujours les choses de l’antiquité hein ? », « Euh ma première copine a failli me défoncer le visage parce que je l’avais promis une lettre. Ça ne se mange pas, m’a-t-elle dit », « Désolée, j’ai bien 29 ans, mais je n’ai jamais écrit une lettre. Je ne peux pas t’aider Josiane »

Je me suis tournée vers mon petit frère, élève en classe de quatrième et là, j’ai vite déchanté : « Je t’assure, je ne sais pas bien comment écrire une lettre ».

Comment ? Je lui ai donné comme punition l’écriture d’une lettre. Mais en attendant, je dois écrire une longue lettre à Mamy, un peu comme celle écrite par l’écrivain sénégalais Mariama Bâ, Une si longue lettre (1979). J’ai pourtant lu le livre. Je peux donc écrire ? Pas sûr ! Où va l’avenir de la lettre alors?

Partagez

Commentaires

pascaline
Répondre

C'est très touchant Josiane. Je suis sûre que tu trouveras les mots pour ta grand mère.

josianekouagheu
Répondre

Merci Pascaline. J'espère écrire cette lettre dans le calme de samedi.

serge
Répondre

Ton histoire est très touchante. Mais je n'ai pas compris un détail, comment comptes-tu lui écrire une lettre si elle ne sait pas lire? Dans ce cas quelqu'un devra la lire pour elle mais vu qu'elle ne pourra pas entendre.
..
De mon coté j'écris au moins 3 lettres par an parce que j'aime cela

josianekouagheu
Répondre

Mes cousines sont prêts d'elles. Elles vont la lui traduire. Moi je dois me mettre à cet exercice...

josianekouagheu
Répondre

Ah là je te comprends Serge. En fait, sa surdité n'est pas totale et pas partielle non plus. Il faut crier et être assez proche d'elle pour qu'elle puisse t'entendre ou du moins, saisir certains mots. Mais, je ne me fais pas trop d'illusion car, je sens que tout part petit à petit....

Alimou
Répondre

Ecris lui un, deux, trois, quatre...dix sms, l'un après l'autre. Puis, transcris-les sur une page et tu auras écris une lettre à ta grand-mère. Ensuite, se posera le problème de compréhension de la la lettre comme le sougligne Serge. Big kiss, chère Josiane!

josianekouagheu
Répondre

Merci Alimou. Seulement, je pense vraiment que la lettre explique vraiment tout. Tout tu comprends? Je dois le faire et sans tarder...

Nelson
Répondre

je t'en prie Josie envoie une lettre aussi. ainsi je conseverai le modèle. On sait jamais si un jour je ne serai pas dans ta situation.
En passant jm bien ce sujet, car j'aime comme l'impression que les nouvelles technologies créent en ce moment un génération où la médiocrité est au sommet.
J'attends impatiemment ta lettre.

josianekouagheu
Répondre

Ah Nelson ne t'en fait pas, je t'enverrai une longue lettre. Une très longue et sans tarder...Et toi, je te le conseille du fond du cœur, écris une lettre. Du moins, apprends à écrire...

Osman
Répondre

Avec la farouche évolution du monde, il était pourtant bien prévu que nous perdrons certaines cultures et facultés humaines. La technologie est bien parfois abêtissante. C’est bien un triste cas, mais en fait c’et la réalité. Et je doute fort que cela puisse te servir de motivation pour reprendre tes anciennes habitudes avec le stylo à bille et les morceaux de papier ? En tout cas, moi qui te parle, je suis dans le même sac, Josiane. Faisons donc un peu d’efforts hein.

Faty
Répondre

Josiane j'ai adoré ce billet auquel j'accorde le trophée du plus émouvant.
moi j'adore les lettres. je crois que ma disposition à écrire facilement me vient des correspondance que j'ai tôt entretenue avec des occidentaux et des étudiants africains en occident. quand on écrit une lettre , on a la latitude de mettre son âme à nu. ce n'est pas le cas pour le téléphone qui ne laisse pas toujours le temps à l'expression car en Afrique nous pensons toujours au coup du coup de fil. parfois la conversation se coupe avant la fin faute de crédit.
d'ailleurs j'ai envie d’écrire une lettre à ta grand-mère moi aussi.

josianekouagheu
Répondre

Oh merci beaucoup Faty. Je dois avoir cette facilité d'écriture pour les lettres je t'assure. Il le faut!

nathyk
Répondre

Joli petit billet ! Désolée pour ta grand-mère ma grande, avec l'âge c'est pas toujours facile. Vas-lui rendre visite de temps en temps et aide la aux champs pendant les récoltes si tu peux.
Moi, j'ai gardé le système de lettres grâce à mes parents qui m'en écrivaient durant mes longues années à Madagascar, et ils exigeaient aussi que mes frères et ma sœur m'écrivent. C'était un moment privilégié de lire ces bouts de papier remplis de leurs mots affectueux.
Je crois que nous sommes Samedi, et tu dois être en train d'écrire ta lettre. Bon courage !

josianekouagheu
Répondre

Merci! J'ai essayé et je pense que le résultat n'est pas si beau que ça! J'ai l'impression d'avoir tantôt mal écrit, bien écrit et je froisse tout...

Lalie
Répondre

Yako Josianne mais je peux t'aider heinnnn allez viens me voir cherie.

Michel THERA
Répondre

Et bien c'est une histoire bien émouvante que tu nous propose là. c'est à mon avis une belle promotion de la "lettre classique", et même de la langue française. Juste une confidence, c'est par des correspondances que j'ai su séduire ma femme et maintenir notre relation. Car elle poursuivait ces études dans une localité hors de Bamako et c'est par des lettres que l'on communiquait. Là dessus, juste t'avouer que j'ai jamais su écrire un SMS dans le langage SMS.